Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Page d'accueil L'image du mois Vie du Club La Technique Galerie Photos L'observation Nos activités publiques Contact Liens Utiles Expo 

L'observation

AUX ASTRONOMES DEBUTANTS (et autres) Auteur: Guy Chalvidal1 – COMMENT DEBUTER EN ASTRONOMIE :Tout d’abord se munir d’une carte du ciel, apprendre à reconnaître les constellations les plus importantes, distinguer au premier coup d’œil les formations plus ou moins géométriques qu’elles représentent, savoir retrouver les étoiles les plus brillantes, comme Véga, la Polaire, Arcturus etc…, ainsi que les 5 planètes visibles à l’œil nu et suivre leur déplacement tout au long de l’année et bien sur suivre les phases de la Lune.Apprendre à braquer une paire de jumelles vers le ciel pour y voir certains objets comme la grande nébuleuse d’Orion ou la galaxie d’Andromède.Si vous disposez d’un petit instrument, lunette ou télescope, comprendre son fonctionnement et savoir le manipuler (calculer le grossissement d’un oculaire, régler le chercheur et les miroirs), ainsi nous pourrons observer des milliers d’objets célestes.2- LES INSTRUMENTS D’OBSERVATION :Le premier est l’œil dont le grand champ de vision permet de repérer les principales constellations et de situer les objets recherchés.Le second, les jumelles, 7x50 ou 10x50 par exemple, enfin les lunettes astronomiques et les télescopes munis d’oculaires convenables.Ces optiques d’observation sont fragiles et onéreuses pour certaines, il faut donc les respecter : les manipuler avec grande précaution, ne pas mettre les doigts dessus, ne pas les nettoyer avec mouchoir ou chiffons secs.Ecouter les conseils de l’animateur qui vous apprendra à utiliser correctement ces instruments.3- QU’ALLONS NOUS OBSERVER CE SOIR ?Tout dépend de la qualité du ciel et du site d’observation.Un site d’observation dégagé et éloigné de la pollution lumineuse des villes est une condition essentielle.La qualité du ciel : clair, sans brume, aussi noir que possible, permettra une observation de qualité, en plus des planètes et des étoiles doubles, nous donnera accès aux objets du ciel profond (amas, nébuleuses, galaxies).La clarté de la Lune rend les observations du ciel profond souvent difficiles. Jusqu’au premier quartier, notre satellite se couche tôt et permet d’observer le relief lunaire au voisinage du terminateur, puis de revenir au ciel profond. Même chose après le dernier quartier, la lune se levant de plus en plus tard mais dans l’ordre inverse.Notons que la pleine Lune sans relief apparent, présente également un intérêt, certaines formations devenant perceptibles, comme les éjectas radiaux autour du cratère Tycho.Au cours de l’année, tout le ciel boréal défile sous nos yeux, constellations après constellations de nouveaux objets deviennent observables.Enfin des objets fugitifs peuvent apparaître tels que les comètes ou astéroïdes, ainsi que des évènements exceptionnels (transit de Vénus ou Mercure devant le Soleil, éclipses de lune ou de Soleil etc…).4 – COMMENT REUSSIR SON OBSERVATION ?Tout d’abord être réellement motivé pour l’astronomie.Les objets observés sont de faible luminosité, aussi faut-il adapter l’œil à la vision nocturne et donc éviter tout éblouissement intempestif (phares de voiture, lampe de poche etc…), utiliser uniquement une lumière rouge et faible pour lire les cartes du ciel ou pour vous déplacer. Les conditions d’observation sont rarement excellentes : nuit noire, absence de vent et de turbulences.La turbulence est une des causes principales de l’altération des images. Produite par les remous de l’air chauffé par le Soleil, créant des convections atmosphériques en altitude et d’autres, plus localement, par le rayonnement d’un mur, d’une dalle en béton, d’une voiture au moteur chaud, les observateurs autour des instruments en produisent aussi.Observer c’est quelquefois veiller fort tard, les nuits peuvent être très froides, il faut donc prévoir d’être chaudement vêtu des pieds à la tête. Patience et motivation sont les maîtres mots d’un observateur.Bonnes observations.

Animation : ciel de Belvezet par Philippe

Cliquez ici pour éditer le texte

CLUB D’ASTRONOMIE DE L’UZEGEAssociation loi 1901Pour les personnes intèressées à l'une de nos observations, prendre impérativement contact avec les responsables:Patrice Lanselme 06 43 68 74 32 ou Guy Chalvidal 06 21 98 44 01PROGRAMME DES OBSERVATIONS 2017JANVIER : - Samedi 28 Janvier, Ciel d’hiver. Conjonction Mars et Vénus.FEVRIER : - Samedi 25 Février, Ciel d’hiver.MARS : - Samedi 4 Mars, soirée débutants, Lune 1er quartier. - Samedi 25 Mars, Ciel de printemps. AVRIL : - Samedi 1er Avril, Croissant de Lune. - Samedi 22 Avril, Jupiter à l’opposition et maximum des Lyrides. - Samedi 29 Avril, fin croissant, lumière cendrée.MAI : - Samedi 6 Mai, Matinée Soleil. - Samedi 20 Mai, Ciel de printemps. JUIN : - Samedi 3 Juin, Soirée débutants, Lune et Jupiter en conjonction. - Samedi 24 Juin, JOURNEE SOLEIL ( fête du club )JUILLET : - Samedi 1er Juillet, Soirée Débutants, Lune 1er quartier + Jupiter. - Samedi 22 Juillet, Ciel d’été et Saturne. - Vendredi 28 et Samedi 29 juillet, NUITS DES ETOILES.AOUT : - Du 15 au 21 Aout, période favorable pour le Causse Méjean.SEPTEMBRE: - Samedi 16 Sep, Matinée Soleil + soirée d’observation. - Expo à la Médiathèque d’Uzès du 5 sep au 7 oct. Une soirée publique et des conférences auront lieu durant cette période.OCTOBRE : - Samedi 21 Oct, Ciel d’Automne. NOVEMBRE : - Samedi 18 nov, Ciel d’Automne. DECEMBRE : - Début décembre Téléthon. - Samedi 16 déc, dernière sortie.





Club d'Astronomie de l'Uzège